Programme du 31 Août 2017.

La Passerelle

20h15       LENTILLY  JAZZ ACADEMY  QUARTET ( Lyon/ Enseignants stage)  Hommage à HORACE SILVER

STEPHANE RIVERO

STEPHANE RIVERO

Après des études à l’Université et au Conservatoire de Lyon, il se tourne vers le Jazz. Aujourd’hui, il est devenu un acteur important de la scène lyonnaise et collabore ponctuellement ou régulièrement avec des personnalités telles qu’Éric Téruel, Philippe Lejeune, Jean-Charles Demichel, Danny Doriz,Alain Brunet, Claude Tissendier, François Chassanite, Woody Witt, John Ellis, Michel Fernandez, Martin Jacobsen, Karen Sharp,Yutaka Shina,Jean-Louis Almosnino, Olivier Truchot, Rogers Jones, Catali Antonini, Mario Stanchev, Stéphane Pelegri…, interprète et compositeur de talent Il est considéré aujourd’hui comme un contrebassiste incontournable, il excelle dans tous les styles de Jazz. Son sens rythmique rigoureux et parfait est très apprécié par tous les musiciens et le public.

Stéphane est de plus, passionné par l’enseignement (diplômé d’état), il partage son activité de scène avec l’enseignement de son instrument dans de nombreuses écoles de musique de la région lyonnaise et lors d’échanges internationaux (USA, Québec, Angleterre, Italie). Par ses connaissances et son grand sens pédagogique, il a initié et formé de nombreux contrebassistes de la région Lyonnaise.

Stéphane est Membre de la SACEM.


MATTHIEU GARREAU

MATTHIEU GARREAU

Matthieu Garreau commence la musique à 14 ans et est très vite attiré par le jazz et l’improvisation. Il étudie le jazz au département jazz du Conservatoire de Montpellier, auprès de François Théberge, Pierre de Bethman, Stéphane Foucher et Peter Giron. Mais c’est surtout à l’écoute des plus grands qu’il façonne son jeu. Ces nombreuses expériences ont fait de lui un musicien demandé pour son jeu fin, efficace et dynamique, au swing très présent et a ainsi pu jouer avec Dany Doriz, Claude Tissendier, Philippe Lejeune, Eric Teruel, A. Pinilla-Munoz, l’Orchestre de Création du Languedoc, le Big Band de Montpellier, Superswing, David Bressat, Christophe Métra, Jon Boutellier, Cédric Perrot, Jean-Charles Demichel… Il est l’un des fondateurs du Assai Jazz Trio qui sévit depuis quelques années et dont l’actualité est en pleine effervescence (enregistrement d’un 2ème disque avec Alfio Origlio). Titulaire du diplôme d’état, ses activités de scène nourrissent aussi l’enseignement qu’il dispense dans quelques écoles de musique de la région lyonnaise ou bien lors de stage de jazz. Actuellement, il participe au projet du quartet du guitariste Remy Varaine avec Lionel Lamarca et Stéphane Rivero et joue régulièrement avec le chanteur Patrick Bafon.

Discographie :

Antoine Pinilla-Munoz – The Ray
Assai Jazz Trio – Free Eagles
Assai Jazz Trio – Looking Four feat. Alfio Origlio


WILHELM COPPEY

WILHELM COPPEY

Né d’une mère peintre et d’un père organiste professionnel passionné de musique baroque qui lui donne son prénom en hommage à Jean-Sébastien Bach lequel avait baptisé son premier fils Wilhelm ; il était tout à fait naturel que cet enfant ait des prédispositions pour la musique. Il se tourne rapidement vers le piano et étudie au conservatoire de Grenoble. Miles Davis et Sonny Rollins passent au festival de jazz de Grenoble, Wilhelm est bouleversé par l’intensité de cette musique et décide à l’âge de douze ans de devenir pianiste de jazz. Il s’attelle immédiatement à l’étude approfondie des maîtres de cette tradition : Bud Powell, Thelonious Monk, Oscar Peterson, Bill Evans… Il obtient une médaille d’or de piano jazz dans la classe de Mr Stanchev au conservatoire de Lyon, puis son diplôme d’état et son CA. Parallèlement à son activité d’enseignant, il se produit, dans différents groupes de la région Lyonnaise. On a pu l’entendre en 2008 aux festivals de jazz de Juan-les-pins, Swingin’ Deauville, Enghien jazz festival, au Duc des Lombards, aux côtés de la chanteuse Nathalie Soles ainsi que sur son CD Another Twenty Four Hours. En 2012, enregistrement de « Kickoff At Nine O’clock » avec le Wilhelm Coppey Quartet, Studio de la Buissonne, par Gérard De Haro, de nombreux concerts, avec souvent comme invité David Sauzay (Saxophone), Mourad Benhamou (Batterie), Michel Rosiglione (Contrebasse)… En septembre 2014, Wilhelm Coppey à joué sous la direction de Léonard Slatkin avec l’Orchestre National de Lyon, avec la Chanteuse soliste Sylvia Mc Naire.


22h00   JIM ROTONDI FRENCH QUINTET (USA)

Jim Rotondi Quintet

rotondi

Jim Rotondi, trompettiste de renommée internationale est une figure du jazz depuis plus de 20 ans tant à New York que sur la scène internationale. Son swing très personnel lui a permis de jouer comme soliste mais aussi de collaborer au sein de nombreuses formations à travers le monde.

-Né dans l’état du Montana au sein d’une famille de musiciens, Jim a débuté l’étude du piano dès l’âge de huit ans, encouragé par sa mère, elle-même professeur de piano, avant de se tourner vers la trompette à douze ans. Deux ans plus tard, c’est en écoutant un enregistrement de Clifford Brown que tout a commencé pour Jim. Diplômé du très prestigieux conservatoire de l’université de North Texas, il reçoit en 1984 le premier prix du concours International Trumpet Guild’s Jazz Trumpet Competition.

-Il s’installe ensuite à New York puis enchaîne les tournées et enregistrements avec de nombreuses figures du jazz – le big band de Ray Charles, Lionel Hampton, Toshiko Akiyoshi, Bob Mintzer, et de plus petites formations telles que celles de Charles Earland, Lou Donaldson, Curtis Fuller et Joe Chambers.

-Jim dirige actuellement deux groupes : un quintet où figure le vibraphoniste Joe Locke, ainsi qu’une formation plus électrique, Full House, à laquelle participe le pianiste David Hazeltine. Il est aussi membre fondateur du sextet collectif One For All avec Eric Alexander (saxophone), Steve Davis (trombone), David Hazeltine (piano), Joe Farnsworth (batterie) et John Webber (contrebasse). En juin 2009, Jazztimes magazine publie un article élogieux sur One For All. Jim a participé à un nombre considérable d’enregistrements sur de nombreux labels ; le dernier en date est son propre album, 1000 Rainbows, sorti sur le label Posi-Tone. Jim a collaboré à plus de 70 albums dont de nombreux enregistrements de Charles Earland sur le label Highnote Records. Jim y retrouve le saxophoniste Eric Alexander avec qui, il a enregistré le premier album d’Eric, Straight Up. D’autres enregistrements font figurer l’octuor formé par le saxophoniste George Coleman dans lequel on retrouve Harold Mabern au piano. Jim a fait partie du sextet du batteur Ray Appleton où se retrouvent Slide Hampton, Charles McPherson, and John Hicks. À ce jour, le groupe One for All, pour qui Sharp Nine Records a produit ”Too Soon To Tell” et “Optimism” et a reçu l’éloge des revues spécialisées dont Cadence et The Detroit Free Press a déjà 12 albums à son actif.

 


Frédéric Nardin, piano

010_WEB_-_Fred_Nardin_2017_Copyright_Philippe_LEVY-STAB

Fred Nardin, originaire de Saône-et-Loire, en Bourgogne, est récompensé pour une activité débordante qui l’a rendu incontournable, ces derniers temps, sur la scène jazz française. Le jeune homme, qui multiplie les projets, est l’un des piliers du Amazing Keystone Jazz Big Band (AKBB) qui revisite des grands classiques avec un franc succès populaire, touchant beaucoup le jeune public, le dernier disque en date étant consacré au « Carnaval des animaux » de Saint-Saëns avec Edouard Baer comme récitant. Le groupe va ensuite se pencher sur le répertoire de… Django Reinhardt. L’Académie fait donc un joli clin d’œil au jeune artiste. Le pianiste s’est également illustré par l’album « Watt’s » (Gaya Music / Socadisc) réalisé en co-leader avec le saxophoniste Jon Boutellier, l’un des chefs de l’AKBB.

-Prix Django Reinhardt Le pianiste Fred Nardin, 29 ans, a remporté dimanche soir 22 janvier 2017 à Paris le prestigieux Prix Django Reinhardt de l’Académie du Jazz. Parmi les autres lauréats de la soirée, la chanteuse Michele Hendricks a reçu le Prix du Jazz vocal, le pianiste Laurent Courthaliac celui du Disque français de l’année, alors que le trompettiste israélien Avishai Cohen a été distingué par le Grand Prix de l’Académie.

 


Andréa Michelutti, batterie

Andréa Michelutti

Andréa Michelutti, d’origine Italienne est né en 1962, étudie la batterie à Triestre puis s’installe à Paris en 1991. Depuis cette date, il effectue une riche et intense carrière internationale de batteur, compositeur et arrangeur. Entre 1991 et 1995, on le retrouve auprès de leaders et musiciens tel que Roger GUERIN, Alain JEAN-MARIE, Michel GRAILLIER, Jeffery SMITH, Steve GROSSMAN, James SPAULDING, Chris POTTER, Rich PERRY, Jery BROWN, Jon GORDON, Ben SIDRAN, Bireli LAGRENE. Puis entre 1995 et 2000, il participe aux enregistrements de Jean-Philippe BORDIER, Giovanni LICATA avec Flavio BOLTRO et Stefano DI BATTISTA et un album avec Michele HENDRICKS et Sylvain BEUF. Il fait partie des groupes de Michele HENDRICKS et Ricky FORD, ainsi que du quartet de SARA LAZARUS. Il collabore et accompagne Olivier HUTMAN, Jerry BERGONZI, Benny GOLSON, Franco AMBROSETTI, Eric WATSON, Jimmy SLYDE part en tournée avec Art FARMER. Entre 2000 et 2005, il enregistre avec le Big Band Vintage, deux albums avec Jerry BERGONZI et l’album « Give Me a Simple Life » avec SARA LAZARUS. Andréa joue avec Steve SWALLOW, Bill CARROTHERS, Jon HENDRICKS, Barry HARRIS. Andréa part en tournée avec Randy BRECKER, Marc MURPHY, Dick OATTS, Bob MINTZER, SARA LAZARUS. En 2006, deux nouvelles sorties d’album pour Andréa, « Tenor of the Times » avec Jerry BERGONZI pour le label Savant et l’album « Weather Man » avec le Big Band Vintage.


Michael Chéret, Sax ténor

Michael Chéret

-Michael Chéret est né en 1974. Il entre sur concours au Conservatoire supérieur de Paris en classe de Jazz, dirigée par François Jeanneau. Il étudie alors avec les plus grands : Adam Nussbaum, Richie Beirach, Johnny Griffin, Denis Chambers, Daniel Humair, Hervé Sellin (avec qui il apprend les rudiments du piano jazz ), Riccardo Del Fra et Kenny Wheeler… Reconnu d’abord au saxophone alto en France, il se consacre aujourd’hui principalement au saxophone ténor, donnant une nouvelle orientation à sa musique. Il joue aussi le soprano, le baryton, compose, et enseigne.

-Sortie Mai 2012 de son 3ème album en leader ,Manaverem , arti culéautour d’un projet ambitieux associant un quartet jazz à un quatuor à cordes , pour lequel il compose des titres originaux, paroles et musiques, interprétés par la chanteuse Lou Tavano à la voix d’exception, et est entouré d’invités prestigieux. Depuis 2004 , Michael anime la Jam –session « Vandojam » du Sunset jazzclub à Paris . Cette jam est aujourd’hui reconnue par la profession pour être la meilleure de la capitale !

 


Brice Berrert, contrebasse

Brice Berrert

Excellent contrebassiste Grenoblois.